::franek::

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé : paris web

Paris Web 2013 : J'y étais !

Après 2 années d'absence aux conférences de Paris Web (mais pas les ateliers), j'ai à nouveau participé aux conférences Paris Web (merci à mon employeur).

Comme d'habitude, j'ai trouvé que la journée du samedi (les ateliers) était indispensable : les intervenant prennent le temps de rentrer dans le détail des sujets et les petites salles sont propices aux échanges. Je regrette de ne pas disposer d'un don d'ubiquité.

La qualité des conférences des journées du jeudi et vendredi était inégale. Je ne ferai pas de compte-rendu complet, certains sont bien meilleurs que moi pour cet exercice. J'ai appris ou découvert quelques petites choses lors de ces 3 jours que je vais essayer de partager avec vous.

Steve Faulkner nous a parlé de HTML5 Accessibility. J'ai bien aimé sa conférence. Les spécialistes de l'accessibilité n'ont sûrement pas appris grand chose. J'ai aimé l'anecdote sur la page d'accueil de Google qui utilise encore des balises <table> ou <font> pour le layout de sa page. On se dit qu'il y a encore du travail à faire pour l'accessibilité. Vous pouvez retrouver les slides de la conférence de Steve Faulkner.

Jean-Philippe Encausse nous a parlé de la solution qu'il développe pour faire communiquer des objets intelligents, S.A.R.A.H. Sa solution semble vraiment intéressante, elle s'appuie sur des briques ouvertes pour interroger les API des objets connectés (TV, domotique, ... ) qui, elles, sont souvent fermées. Son outil m'a fait penser à Weboob mais pour les objets connectés. Durant son intervention, il nous a conseillé de tester le jeu de réalité augmentée développé par Google, Ingress.

Stéphane Bortzmeyer que l'on ne présente plus nous a parlé de la sécurité et principalement de la sécurité autour des DNS. J'ai appris plein de petites choses que vous pouvez retrouver dans ses slides. J'aurais souhaité qu'il approfondisse un peu plus le sujet mais ce n'était sûrement pas le lieu. Par contre, vous pouvez le retrouver à Pas Sage en Seine 2012 ou ailleurs. Il nous a conseillé de lire :

Amaëlle Guitton a synthétisé son livre Hackers: Au cœur de la résistance numérique lors d'une conférence. Ayant lu son livre, j'ai apprécié qu'elle détaille de vives voix ses écrits. Bien que persuadé de l'importance des sujets abordés par Amaëlle, je suis partagé sur la place de ce genre de conférences à Paris Web. Elle nous a notamment conseillé de (re-)lire :

Et d'utiliser les outils suivants :

  • Cryptocat, un chat crypté
  • mailpile, un webmail open-source se rapprochant de Gmail dans ses fonctionnalités

L'une des conférences où j'ai le plus appris est la conférence de Christopher Schmitt sur les différentes techniques permettant de rendre des images adaptables au Responsive Design. J'ai noté quelques liens intéressants :

Florian Le Goff nous a présenté Boucles de rétroactions, ou comment personnaliser vos applications. J'ai noté quelques liens intéressants (voir ses slides) :

Olivier Thereaux et Karl Dubost nous ont présenté Esthétique et pratique du Web qui rouille. Une bien belle conférence sur la gestion de l'information, de l'archivage,... à l'heure du web.

Geoffrey Dorne nous a parlé de Multimodalité & interfaces. Le design est une question d'humains, pas de machine. Je vous conseille de regarder la vidéo lorsqu'elle sera disponible (ses slides). A nouveau quelques liens glanés :

La première conférence que j'ai suivi lors des ateliers fut celle de Goulven Champenois sur Responsive, l’indispensable révolution des outils et processus. L'atelier s'est vite transformé en discussion autour du Responsive Design avec de bons échanges avec Jérémie Pattonnier.

J'ai ensuite suivi l'excellente conférence de Raphaël Rougeron sur les tests unitaires en Javascript. Pour résumer sa conférence en quelques mots, il a nous conseillé d'utiliser :

  • mocha : librairie de tests
  • sinon.js : librairie pour gérer les mocks et les stubs
  • chais.js : librairie de gestion des assertions
  • karma : runner des tests (exécution des tests dans les différents navigateurs)

Dans l'assistance, Sentry a été recommandé pour faire de la supervision orientée front et Gatling pour faire des tests de charge.

J'ai continué sur un excellent atelier de Thomas Basseto sur Les outils pour développeurs inclus dans les navigateurs Web.

Enfin, j'ai terminé par l'atelier de Arnaud Limbourg et son retour d'expérience dans l'utilisation d'outils de monitoring dont on parle beaucoup :

A l'année prochaine ?

P.S: J'ai oublié de remercier toute l'équipe de Paris Web pour le travail réalisé. N'oublions pas de dire que les organisateurs comme les orateurs sont tous bénévoles !!

Retour sur Paris Web 2010

Je ne suis pas très bavard ces temps-ci, sûrement un problème de météo.

Comme depuis 5 ans, j'ai assisté à Paris Web (édition 2010) et c'était bien !

Je suis sensible depuis de nombreuses années à l'accessibilité, au web-design, à la qualité,.. mais je me sens plus proche d'un développeur back que d'un développeur front ou d'un web designer.

Au quotidien, au niveau technique, je suis un mouton à 5 pattes capable de faire du CSS, du HTML, du JS mais bien plus à l'aise dans du développement back (PHP) ou l'administration de serveurs web. Je ne suis pas expert en développement front mais je sais repérer un bon développeur front (qui aura pris en compte les problématiques d'accessibilité et de performance) d'un mauvais. Je suis souvent épaté par les personnes capables d'imaginer un design et parfois même envieux.

Tout cela pour dire que cette année, j'ai senti un virage dans le contenu du Paris Web. Il y avait plus de sujets liés au design. Ce n'était pas pour me déplaire, n'y connaissant pas grand chose.

J'ai été déçu par :

J'ai aimé :

  • Le web vu d’un client grand compte par Pascal Aubin : le petit amphi n'était pas plein pour cette conférence mais Pascal Aubin a su nous expliquer pourquoi la prise en compte du Web dans un grand groupe était difficile. Les habitudes, les méthodes de gestion de projet héritées de la construction ont la vie dure et il est difficile pour ces groupes de faire un virage vers les nouvelles technologies et de modifier leurs process.
  • une équipe accessible et passionnée (un grand MERCI au staff !)
  • le buffet chez IBM malgré le monde

J'ai adoré :

Que dire de plus ? Les ateliers du samedi étaient à nouveau excellents. J'ai simplement été déçu par la conférence de Thomas Parisot. Je m'attendais à quelque chose de plus concrets sur les outils qu'il utilise au quotidien. Au final, le format de la conférence était un lieu d'échange dont l'objectif était d'initier la construction d'un livre blanc. Thomas en a fait un graphe de Mind Mapping. La conférence de Jérémie Patonnier était excellente et aurait presque pu durer la matinée, tellement il y avait de choses à dire.

J'attends pour l'année prochaine :

  • d'avoir le don d'ubiquité. Oui, il y a des conférences ou des ateliers auxquels j'aurais aimé assister (conférence de Paul Rouget, atelier de Sébastien Billard, atelier de Jean-Pierre Vincent,...)
  • des conférences sur le back ou à la croisée des chemins (Comment bien discuter avec un développeur back ? Quelles sont les points à prendre en compte dans le développement back pour un front efficace ?)

Il y aurait bien d'autres choses à dire sur cette édition 2010 mais le temps me manque.

A l'année prochaine !

Paris Web 2009, c'est fini

Pour la quatrième année consécutive, j'ai participé à Paris Web, le cycle de conférence sur le Webdesign, la qualité et l'accessibilité et pour la première fois, j'ai assisté aux ateliers. Si je n'avais qu'une chose à vous conseiller pour l'année prochaine, c'est d'aller aux ateliers du samedi. Pour 10 euros, vous avez accès à 4 conférences d'excellente qualité.

J'avoue, l'an passé, j'avais été déçu. Je l'avais écrit ici même et en relisant mon billet, je trouve que j'avais été un peu dur.

Cette année, ça a bien commencé :

  • Intégrateurs, montez au front ! par Stéphane Deschamps
  • Un seul Web par Daniel Glazman
  • HTTP pour les naïfs et les brutes par Karl Dubost
  • Un Web ouvert par Eric Daspet
  • Basic housekeeping - keeping the web a safe and clean environment par Christian Heilmann

Les orateurs ont continué sur leur lancée :

  • Being Agile, Being Good par Stéphane Troeth
  • CSS peut-il être orienté objet ? par Nicole Sullivan
  • ROI et performance web : intégrer la culture de l’optimisation à la stratégie Internet par Arnaud Brin
  • WCAG 2.0, Flash, PDF, Javascript et les autres sont dans un bateau... par Aurélien Lévy et Sebastien Delorme
  • Design itératif pour un site web de grande échelle par Hervé Mischel

Et ça s'est fabuleusement bien terminé par les ateliers :

  • La trousse de survie en milieu web hostile (Salle 2) par Vincent Aniort et Samuel Le Morvan
  • Technologies riches sur mobile : tour d’horizon et perspectives par Nicolas Fournier
  • Le Web en Offline avec Gears et HTML 5 par Thomas Parisot
  • Test automatisé d’applications JavaScript avec Qunit et Selenium par Damien Mathieu

Si vous n'avez pas le temps de faire de la veille sur les nouvelles technos, Paris Web vous permet en 3 jours de rattraper votre retard.

Personnellement, durant ces 3 jours, j'ai découvert plein de bonnes choses. J'ai retenu d'un point de vue pratique le : Object Oriented CSS de Nicole Sullivan, une sorte de framework CSS qui semble tout à fait pertinent.

J'ai été épaté (comme d'habitude) par les conférences de Chris Heillman et plutôt intéressé par celle de Hervé Mischler, Directeur de la création de Dailymotion (60 000 000 visiteur uniques/mois, 1 000 000 000 de pages vues/mois. Mes 120 000 visiteurs uniques/mois sur mon site pro sont vraiment ridicules).

J'ai aimé la conférence de Aurélien Lévy et Sébastien Delorme sur l'accessibilité du Flash et des PDF : Oui, il est possible de faire du flash accessible ou du PDF accessible. Cette conférence est totalement complémentaire avec la conférence de Denis Boudreau de Paris Web 2007.

J'ai appris plein de choses aux conférences :

  • de Thomas Parisot sur HTML5/Gears (il faut que je m'y mette), très pédagogue, clair, ...
  • de Vincent Aniort et Samuel Le Morvan, quelques liens glanés pour améliorer l'accessibilité :  :
    • extension Wave Toolbar pour Firefox : extension qui permet d'évaluer rapidement l'accessibilité d'un site
    • extension T.a.w3 with a click : évaluation rapide plus précis que Wave (ne checke pas les couleurs)
    • YAML Debug : un bookmarklet qui fonctionne un peu comme la Web Developper Toolbar en plus Light.
    • extension Pinger pour Firefox qui permet de vérifier que votre page ne possède pas de lien mort (404).
    • Je ne parle pas bien sûr de la web developper toolbar, de HTMLValidator et de Firebug que tout le monde connait.
  • de Nicolas Fournier sur les applications riches pour mobiles.

2009 était un excellent cru, juste un peu déçu par les trop nombreuses private joke. Je reviendrai l'année prochaine. Merci aux organisateurs, aux orateurs, ...

J'oubliais. Je suis reparti avec le bouquin de Amélie Boucher, Ergonomie web, Pour des sites web efficaces que j'hésitais à acheter depuis un bout de temps. Merci à Damien Mathieu et à Eyrolles.

à propos :: Mots-clés :: archives :: RSS :: Mail