biporteur

Depuis près d'un an, j'enfourche quasi-quotidiennement un bakfiets classic long, autrement dit, un biporteur. J'aimerais partager avec vous mon retour d'expérience plutôt enthousiaste sur ce mode de transport.

Pourquoi un biporteur ?

J'ai longtemps vécu sans voiture.

Lorsque je vivais à Paris, j'empruntais les transports en commun, mon vélo, un vélib', ...

Si je devais partir en week-end, je prenais le train.

Dans les cas extrêmes, je louais une voiture et dans ceux vraiment extrêmes, je prenais l'avion.

Pour les courses volumineuses, je trouvais toujours une solution pour soit me faire livrer soit être aidé par quelqu'un avec une voiture. Mais ça, c'était avant, avant de quitter Paris...

Désormais, j'ai la chance d'habiter dans une ville plutôt richement pourvue d'infrastructures cyclables et de pouvoir faire le choix d'aller travailler à vélo.

Et avant d'avoir un enfant...

Dans cette ville bien maillée par les transport en commun, j'arrivais encore à m'en sortir pour tous mes déplacements avec mon enfant. Nous étions en plus membres d'un système d'auto-partage pour partir en balade le week-end ou faire les courses.

Et le vélo avec un siège bébé me direz-vous...

J'aime beaucoup trop mon vélo pour le partager.

Bon, en fait, je l'aime beaucoup mais la hauteur de sa fourche couplée à mon manque de souplesse risquait de résulter en une figure de kung-fu dont j'ignore le nom mais pas ses possibles effets : ma fille knocked-out. Donc en priorité, j'utilisais les transports en commun, le porte-bébé, la poussette.

Mais ça, c'était avant.

Avant d'avoir un autre enfant et de déménager (à vrai dire, ça c'est passé dans l'autre sens).

A l'arrivée de mon deuxième enfant, il est devenu vraiment compliqué d'emprunter les transports en commun avec deux jeunes enfants. D'autant plus que le modèle de notre poussette n'était pas compatible avec une planche à roulette pour transporter l'ainée.

A ce stade, j'aurais pu faire le choix de la voiture pour déposer les enfants et aller au travail. J'ai fait le choix d'acheter un biporteur.

J'ai toujours été cycliste et je souhaitais le rester avec des enfants malgré mes problèmes de souplesse évoqués plus hauts. J'aime la liberté du vélo, la possibilité de rencontrer une connaissance sur le trajet et de s'arrêter pour discuter, la simplicité pour se garer (même si avec un biporteur ce n'est pas toujours chose aisée). Je ne suis pas un grand sportif et le vélo me permet de conserver une petite activité sportive.

Je déteste tourner pour me garer avec une voiture et considère que la voiture a une place trop importante dans nos villes.

You are the traffic

Remorque

On me demande souvent :

Pourquoi n'as-tu pas acheté une remorque ?

Le prix d'une remorque est beaucoup plus attractif. Néanmoins, les enfants sont derrrière soi et on a donc moins d'interactions avec eux (et pas seulement à cause des problèmes de souplesse évoqués plus hauts).

Dans un biporteur, les enfants sont devant le conducteur. Il est possible d'avoir une conversation avec eux, de vérifier que tout va bien, de gérer les disputes. Les enfants sont un peu plus en hauteur et ont une belle vue sur le paysage. Ils ne sont pas au ras du sol en prise directe avec les gaz d'échappement des voitures.

Les enfants étant devant, il n'est pas possible de les oublier lorsqu'on passe un obstacle (passage de chicanes, ralentisseurs, portails).

Je n'ai jamais vraiment essayé de remorque mais j'imagine qu'avec un biporteur, nous avons moins de sensation de tirer "une charge". Dès que le vélo est parti, il n'y a pas spécialement de surpoids.

Le biporteur devait devenir mon moyen de transport principal. La remorque est à mon sens un moyen de transport plus occasionnel.

Biporteur vs triporteur

Un peu de vocabulaire. Un vélo cargo est un vélo avec un bac à l'avant qui permet de transporter des personnes, plutôt des enfants, et des charges moins animées comme des courses encombrantes. Un biporteur n'est pas un triporteur. Un biporteur possède 2 roues lorsqu'un triporteur en possède 3 (dont 2 à l'avant).

Et pourquoi un biporteur plutôt qu'un triporteur ?

J'ai essayé plusieurs modèles de biporteurs et un triporteur. J'ai trouvé le triporteur beaucoup plus encombrant et moins facile à manœuvrer. Le biporteur se conduit vraiment comme un vélo. Il faut simplement bien regarder devant soi et ne pas chercher à voir la roue avant.

J'ai beaucoup aimé les biporteurs Douze cycles mais le prix m'a un peu rebuté.

Après avoir essayé des modèles de Babboe et de Urban Arrows, j'ai finalement essayé un modèle Bakfiets que j'ai trouvé être un bon compromis entre un modèle rapide (type Douze cycles) et un modèle plus familial (type Babboe).

Nous souhaitions que ma compagne puisse également utiliser le biporteur que nous allions acheter.

Nous avons donc choisi un Bakfiets avec tige de selle adaptable. Cela semblait être une bonne idée mais nos longueurs de jambe diffèrent tant que nous n'arrivons pas à trouver un réglage adapté à nos 2 gabarits. Soit la selle est encore trop haute pour elle, soit pas assez haute pour moi.

Modèle long

Nous avons opté pour un modèle long. La différence de prix est, en effet, assez faible (environ 100€). L'espace complémentaire permet de transporter en plus des enfants les courses ou les sacs des enfants. Au quotidien, cela ne pose pas plus de problèmes. C'est juste parfois un peu compliqué pour faire des manœuvres (parking, passage des ponts, ...).

Je recommande l'achat d'un biporteur long.

Assistance électrique ?

Je n'ai pour le moment jamais ressenti le besoin de l'assistance électrique. J'habite dans une région assez plate. Lorsque je dois monter des pentes (ponts, ...), cela me prend plus de temps mais cela ne pose pas de problème. Pour la montée des pentes de garage, je dois prendre mon élan et si j'ai vraiment un souci, je mets le pied à terre et je pousse. J'ai pris un modèle à 8 vitesses. L'assistance électrique est vraiment très chère. Il faut ajouter près de 1500€ au prix de base. C'est un vrai budget.

Accessoires

En plus de la tige adaptable évoquée plus haut, en accessoires, nous avons choisi d'équiper le vélo de pneus anti-crevaison. Nous avons également acheté la tente cabriolet ou canopée. C'est un accessoire assez onéreux mais qui est vraiment utile si vous souhaitez utiliser votre biporteur toute l'année et par tous les temps. Les enfants sont bien protégés du vent. Dans les cas habituels (journée sans vent), je n'ai jamais ressenti de prise au vent particulière (à moins de grosses bourrasques).

Après 15/20 minutes de vélo à 0° degré, vos enfants bien équipés (manteau d'hiver) sont encore au chaud.

L'hiver

J'ai utilisé mon vélo toute l'année (printemps, été, automne, hiver). Le printemps et l'été, c'est bien entendu super. Les enfants ne sont pas sous la tente cabriolet. L'hiver, la capote n'aime pas trop le froid et le plastique se durcit. C'est d'ailleurs ce qui est mentionné en avertissement sur le produit. Comme sur un vélo normal, rouler sur les routes glacées est un peu compliqué et le biporteur n'est pas le vélo magique qui vous évitera des glissades.

Les courses

J'utilise bien entendu mon vélo pour faire les courses. Lorsqu'on arrive sur un parking de supermarché, les gens nous regardent un peu bizarrement et il n'y a souvent pas beaucoup de place pour le garer. J'hésite souvent à prendre la place d'une voiture.

Nous pouvons facilement transporter 2 packs d'eau 6x1,5L, 1 pack de lait 6x1L, 2 grands sacs de courses et les 2 enfants. Les enfants sont un peu serrés et ont les pieds sur les packs d'eau mais cela n'est en général pas gênant. Dans ces conditions, le démarrage (enlever la béquille) est difficile mais dès qu'on est parti, tout va bien.

Transporter un enfant en bas âge

Enfants dans biporteur

Je transporte ma fille dans le biporteur depuis qu'elle a presque 3 ans. Elle a toujours été emballée. Ses copines étaient envieuses. Je transporte mon fils depuis qu'il a environ 12 mois. Etant donné qu'il ne tenait pas encore très bien assis, nous avons acquis d'occasion un siège pour enfant. C'était parfait.

siège enfant pour bakfiets

Il existe un modèle pour les plus petits gabarits (dès 9 mois) mais il est déconseillé de transporter un bébé à vélo avant ses 11 mois. Le seul inconvénient est que la tente cabriolet ne se refermait pas complétement une fois le siège installé mais sans pour autant empêcher l'enfant d'être protégé.

siège enfant et tente cabriolet

L'installation est assez simple. Il n'est pas nécessaire de faire des trous dans le bac. Il suffit simplement d'enlever les ceintures existantes et de placer à la place le siège. Il est nécessaire d'acquérir un système de fixation.

Pour les grandes familles (4 enfants), sachez qu'il est possible d'ajouter un second banc dans le biporteur.

Conclusion

Je ne regrette pas du tout cet achat. Je fais 16km par jour (aller/retour) sans aucune difficulté. Je fais parfois la course avec des collègues (en voiture) habitant dans mon quartier. Dans la plupart des cas, je gagne ;)

Avec les beaux jours, c'est génial de pouvoir partir en balade avec un peu d'espace pour transporter le goûter et/ou accessoires de jeux (trottinette, draisienne, ...). Il est arrivé que mon fils fasse également la sieste dans le bac.

dodo dans le bac d'un biporteur

Faites comme nous, lâchez (un peu) votre voiture et faites l'acquisition d'un biporteur. Vous ne serez pas déçus.

N.B : Cet article n'est pas sponsorisé. ;)